LC Sophrologie

Yoan Courceleau

Yoan Courceleau

Sophrologue

de père en fils et écrivain à mi-temps. Je vous écris des articles pour que vous soyez plus attentif à votre corps. Je vous montre comment être en bonne santé d'une autre manière.

Savez vous que rire améliore la santé ?

Vivez en harmonie avec votre corps

L’hypersensibilité peut être source d’inconfort chez l’enfant. Percevoir le monde

Mettre « bien-être » et « travail » dans le

quels sont les avantages d'une alimentation bio

De plus en plus de consommateurs se tournent vers le

En France, la bronchiolite frappe environ 30 % des bébés

Sous le joug du perpétuel métro-boulot-dodo, on ne se donne

L’acupuncture et l’homéopathie font partie des rares médecines alternatives prises

La femme enceinte fait partie des personnes sensibles à de

Être maman solo n’est pas toujours un rôle facile à

Chaque année, l’état de 150 000 à 200 000 malades

Le froid n’est pas le seul à toquer à nos

La société actuelle tend vers un présent où l’individu a

Réel mode de vie sain, beaucoup opte pour le jeûne

– sur 1h pour une initiation – sur 3h (1/2

– Le massage assis, c’est quoi ?   Le massage

La sophrologie / relaxation, c’est quoi ? La sophrologie est

“ En 30 séances: un corps tout neuf !”, c’est Joseph

Maman de 2 enfants, l’accompagnement du jeune public me tient

La venue d’un enfant est une période importante de la

Mon passé de gymnaste, mon cursus universitaire en STAPS et

Médecine alternative : la sophrologie pour se recentrer

Médecine alternative : la sophrologie pour se recentrer

L’acupuncture et l’homéopathie font partie des rares médecines alternatives prises en charge par la Sécurité Sociale en France. Cela ne signifie pas pour autant que les autres thérapies douces ont moins d’importance et d’efficacité. Bon nombre d’entre elles ont leur lot de bienfaits pour le corps et l’esprit. Parmi celles-ci, on retrouve la fameuse sophrologie. Mais quelle est donc cette discipline « relaxante » ? A qui s’adresse-t-elle et pour quels desseins ?

Qu’est-ce que la sophrologie ?

Etymologiquement, le terme de « sophrologie » provient d’un ensemble de mots grecs : sos signifiant harmonie, phren pour conscience et logos pour étude. Cette médecine douce fut créée en 1960 par un neuropsychiatre colombien, Alphonso Caycedo. Elle repose sur trois bases : la respiration, la relaxation et la visualisation. En exploitant ces trois points, la sophrologie ouvre une porte sur l’inconscient juste avant de sombrer dans le sommeil. Cette ouverture aide à solutionner diverses problématiques physiques et psychologiques. Elle vise un équilibre du corps et de l’esprit ainsi qu’une amélioration la qualité de vie. Cela permet à terme de prendre à bout de bras les défis du quotidien de façon positive, objective et efficace.

Une séance de sophrologie : le principe

La sophrologie fait partie de la grande famille des approches psychologiques et « corps-esprit » de la médecine alternative. Elle se trouve dans le même sac que l’hypnose et la méditation.
En groupe ou individuellement, le sophronisé se vêt d’une tenue confortable. La session a généralement lieu dans un lieu calme. Débute alors la pratique d’exercices de relaxation et de respiration dynamiques ou statiques. Cela peut se faire en position assise, allongée ou debout. Les mouvements effectués ont pour but d’amener le pratiquant dans un état de relâchement total au niveau physique. Celui-ci doit être entièrement détendu pour bien entreprendre une séance de sophrologie. Par la suite, on s’attaque à la relaxation mentale à travers des techniques de visualisation ou de méditation induites par la voix monocorde du thérapeute. Le but sera d’atteindre le niveau sophroliminal, un état d’inconscience entre veille et sommeil.
A noter que durant une séance de sophrologie, il est conseillé d’avoir une musique douce et basse comme fond sonore. Cela permet de stimuler l’état de détente par production de l’hormone du bien-être, l’endomorphine. Aussi, cela diminue l’anxiété et améliore la circulation du sang, la digestion, la respiration et le rythme cardiaque.
Les exercices de base de la sophrologie s’avèrent facile à appliquer et ne requièrent aucun matériel spécifique. On peut s’y adonner seul chez soi ou au bureau à l’aide de manuels dédiés. Mais idéalement, il est recommandé de faire appel à un sophrologue confirmé. A noter que cette médecine holistique convient à tout type de pratiquants, peu importe l’âge ou la condition physique. Elle se pratique dès l’âge de 6 ans.

La sophrologie : pour quels cas ?

Cette technique douce est indiquée pour combattre les états de stress et prévenir le surmenage, gérer la douleur, retrouver sa confiance en soi et tendre vers un meilleur développement personnel, contrôler ses émotions, apaiser l’anxiété au travail, la fatigue, les migraines, les soucis d’endormissement, les baisses de libido, les allergies, etc. Mais cett discipline sert également à préparer mentalement un patient avant une chirurgie ou un accouchement , se préparer à un examen, un concours ou une compétition sportive en améliorant la concentration et la mémoire, appuyer un régime minceur et aider à arrêter le tabagisme.
Vu qu’il s’agit d’une discipline proche de l’hypnose, la sophrologie est contre-indiquée en cas de pathologies psychiatriques graves dont la psychose et la schizophrénie. Elle ne présente aucun effet indésirable. Elle ne substitue pas à un traitement. C’est une thérapie parallèle visant à appuyer des traitements médicamenteux classiques.

Fermer le menu