LC Sophrologie

Yoan Courceleau

Yoan Courceleau

Sophrologue

de père en fils et écrivain à mi-temps. Je vous écris des articles pour que vous soyez plus attentif à votre corps. Je vous montre comment être en bonne santé d'une autre manière.

Savez vous que rire améliore la santé ?

Vivez en harmonie avec votre corps

L’hypersensibilité peut être source d’inconfort chez l’enfant. Percevoir le monde

Mettre « bien-être » et « travail » dans le

quels sont les avantages d'une alimentation bio

De plus en plus de consommateurs se tournent vers le

En France, la bronchiolite frappe environ 30 % des bébés

Sous le joug du perpétuel métro-boulot-dodo, on ne se donne

L’acupuncture et l’homéopathie font partie des rares médecines alternatives prises

La femme enceinte fait partie des personnes sensibles à de

Être maman solo n’est pas toujours un rôle facile à

Chaque année, l’état de 150 000 à 200 000 malades

Le froid n’est pas le seul à toquer à nos

La société actuelle tend vers un présent où l’individu a

Réel mode de vie sain, beaucoup opte pour le jeûne

– sur 1h pour une initiation – sur 3h (1/2

– Le massage assis, c’est quoi ?   Le massage

La sophrologie / relaxation, c’est quoi ? La sophrologie est

“ En 30 séances: un corps tout neuf !”, c’est Joseph

Maman de 2 enfants, l’accompagnement du jeune public me tient

La venue d’un enfant est une période importante de la

Mon passé de gymnaste, mon cursus universitaire en STAPS et

Enfant hypersensible : comment y faire face ?

Enfant hypersensible : comment y faire face ?

L’hypersensibilité peut être source d’inconfort chez l’enfant. Percevoir le monde intensément puis être submergé par ses émotions n’est pas toujours chose évidente pour celui-ci. Pour éviter qu’il ne se renferme sur lui-même, il lui faut un accompagnement et un entourage qui comprennent son état. Mais faut-il encore savoir comment identifier et comment se manifeste son ultrasensibilité ? D’où provient-elle ? Et comment l’aider à mieux vivre avec ?

Hypersensibilité de l’enfant : les origines

L’hypersensibilité se définit comme un état de sensibilité supérieure à la normale. Il s’observe tant chez les adultes que chez les tout-petits. Son origine peut être multiple. Notamment, il peut être héréditaire, transmis par un des deux parents. Il peut apparaître in utéro c’est-à-dire durant les premiers instants de vie ou à la naissance. L’ultrasensibilité est également susceptible de germer chez un enfant ayant vécu des troubles psychoaffectifs qui l’ont bouleversé au niveau de sa sécurité et de son épanouissement personnel. Des facteurs environnementaux toxiques peuvent en être également la source. Par exemple, un enfant peut devenir hautement sensible à cause de perturbateurs hormonaux, d’un trop-plein de sucre, de consommation de colorants, d’ondes électromagnétiques, etc.

Reconnaître les signes d’hypersensibilité chez l’enfant

L’hypersensibilité chez l’enfant peut emprunter diverses formes. Tantôt il l’exprime par une attitude introvertie, tantôt il sera extrêmement émotif et démonstratif. Toutefois, il existe des comportements distinctifs à tout enfant hautement sensible. Vous vous en rendrez compte dès lors que votre enfant a tendance à facilement sursauter ou pose davantage de questions que d’autres enfants. Encore, l’enfant hypersensible se sent plus à l’aise et travaille mieux dans des environnements calmes et posés, loin de tous les regards. Il est très indécis pour faire des choix rapides, dispose pourtant d’une intuition assez développée et d’une nature empathique vis-à-vis de la souffrance émotionnelle et physique d’autrui. Il est d’ailleurs lui-même très sensible à la douleur et prend les choses trop à cœur.

Les autres signes distinctifs se reflètent dans son vocabulaire mais également dans son sens de l’humour assez délicats. Outre sa hyperémotivité, il apprécie beaucoup l’art et possède une grande imagination. Il présente des difficultés à réaliser plusieurs tâches simultanément.

Il se peut que seule une ou deux de ces attitudes se manifeste chez l’enfant. Toutefois, quelques signes sont déjà très éloquents et peuvent déjà déterminer un cas d’hypersensibilité.

L’accompagnement adapté à un enfant hypersensible

Un enfant hautement sensible ne doit jamais être réprimandé pour son état. Aussi, il ne faut surtout pas lui dire de dissimuler son émotivité. Cela a pour but d’éviter qu’il ne s’isole dans sa bulle. Il faut le soutenir dans son hypersensibilité pour qu’il soit capable de le maîtriser et de vivre avec sans complexe.

Pour ce faire, voici quelques gestes simples à adopter. D’abord, vous pouvez inviter l’enfant à décrire ses émotions via des jeux ou des mots. Généralement, il faut le laisser au calme après une activité en groupe ou bruyante. Ne commettez pas l’erreur de lui cacher son hypersensibilité. Évoquez avec lui ses traits de caractère avec des termes mélioratifs et élogieux, puis encouragez le à utiliser sa sensibilité comme une force.

Prenez le temps de le rassurer avec sérénité quand un changement survient dans sa vie. L’attitude à adopter est la compréhension face aux réactions exacerbées de l’enfant. Les parents et les adultes doivent appliquer une éducation bienveillante et positive comme la philosophie Montessori. Il faudra encourager le petit à avancer dans les situations qui le bloquent et ce, sans le brusquer. Pour aider à canaliser ses émotions, on peut l’inviter à la pratique de techniques de méditation, de respiration et de relaxation. Dans l’éventualité où l’on ne parvient pas à le rassurer, il est conseillé de consulter un spécialiste.

Fermer le menu